top of page

INTERVIEWS

INTERVIEW AVEC XIANGWU XIE, PRODUCTRICE DE "WINGS"

TEST




INTERVIEW



Bonjour, Xiangwu Xie. Merci de nous parler aujourd'hui. Le film Wings que vous avez produit porte sur l'enfance et l'éducation, la responsabilité, le fossé des générations et les expériences de passage à l'âge adulte. En tant que réalisatrice et productrice issue de la génération Z, comment avez-vous décidé de traiter de ce sujet parental, si vous le permettez ?


La réalisatrice Jane Xu souhaitait se concentrer sur les thèmes des animaux et des animaux domestiques. Nous avons ensuite décidé de mettre en lumière ce concept du point de vue d'un enfant, car le monde des adultes est plus compliqué. De plus, la cruauté envers les animaux est généralement issue de l'enfance. Nous souhaitions donc commencer par le commencement. Après avoir confirmé notre sujet, nous avons commencé à creuser les raisons de cet échec de l’apprentissage. Nous avons créé une famille qui avait l'habitude de se laisser aller aux querelles et de fuir les responsabilités.


ÉDITION JANVIER 2022



On pourrait dire que ce court-métrage s'inspire vaguement de Stand by me de Bob Reiner car c'est une histoire de passage à l'âge adulte. Mais c'était en 1986 ! Quelle serait une inspiration pour votre film plus proche de votre génération ? Et à propos de l'âge, pouvons-nous vous demander quel âge vous avez ?  


Bad Seed semble être une bonne inspiration. Ce film aborde la malice des enfants. Parfois, celle-ci vient de l'éducation et de la famille, et parfois de nulle part. Nous avons effectué des recherches sur la criminalité infantile et découvert que la malveillance chez les enfants est plus effrayante que nous ne le pensions. J'ai aujourd'hui 26 ans, et en repensant à mon enfance, je trouve que les enfants sont plus enclins à révéler leur malice parce qu'ils ne savent pas qu’il s’agit de malveillance ; c'est juste le fait de la nature humaine.





En tant que spectateurs, nous sommes livrés à nous-mêmes pour savoir à qui attribuer la responsabilité de la mort de la perruche, ce qui est intelligent car, en tant qu'adultes, nous devrions savoir que l'enfant n'est pas responsable. Ce sont les adultes qui le sont. Ils laissent leur enfant seul avec un animal de compagnie faire des expériences pour qu’il apprenne les responsabilités et lui donner le bon exemple. Mais les adultes finissent par se disputer et ne donnent pas du tout l'exemple. Quel sont les principes de l'éducation parentale dans l'Amérique d'aujourd'hui ? Comment les parents s’en sortent-ils en 2023 ?  


Quel que soit le pays, la chose la plus importante dans l'éducation est la communication. Dans notre processus de développement, nous partageons nos expériences d'enfance et appris que l'enfance de personne n'est parfaite. Nous essayons tous de nous perfectionner, étape par étape. Dans les familles asiatiques, les parents veulent toujours contrôler votre vie, et ils font l’objet d’énormément de pressions et de responsabilités.


À l'inverse, certains parents américains insistent pour donner plus de liberté à leurs enfants. Les deux extrêmes peuvent entraîner des conséquences néfastes. Bien que le covid ait provoqué de nombreuses tragédies, la quarantaine nous a donné davantage d'opportunités de communication. Se comprendre mutuellement peut constituer une clé pour éviter les pires situations.



Votre film suscite tant de questions ! Pourquoi l'enfant a-t-elle été laissée seule par ses parents alors qu'elle s'occupait de l'animal d'un ami ? Plus encore, pourquoi la petite fille a-t-elle été laissée seule avec deux autres enfants de son âge ? Où était la surveillance d'un adulte ?


Comme je l'ai dit, la compagnie et la compréhension peuvent être plus importantes que l'éducation. La plupart des parents ne pensent qu’à donner à leurs enfants que des richesses matérielles mais ignorent le soutien spirituel. Ils remplissent donc la chambre de l'enfant de jouets, le laissent dormir seul la nuit et dépensent de l'argent pour lui acheter une autre vie, autant de choses qui ne font pas partie de l'éducation réellement. Mais ce dont l'enfant a le plus besoin, c'est que ses parents soient à ses côtés.


Les enfants ne peuvent pas penser de manière indépendante, et il est plus important de les arrêter à temps lorsqu'ils font de mauvais choix que de les rééduquer par la suite. Il est courant que les enfants commettent des erreurs lorsqu'ils sont jeunes, et les parents ne sont parfois même pas qualifiés pour les blâmer, car ils n'ont pas du tout appris à leurs enfants ce qui est juste.





Pensez-vous que la prise de responsabilité vient du fait d'avoir été laissé seul pendant l'enfance ? Nous constatons que la jeune fille protagoniste est à nouveau seule alors qu'elle doit enterrer elle-même son oiseau, une expérience de vie cruciale dans le passage à l'âge adulte. Cependant, les parents sont à nouveau en pleine dispute lorsqu'elle s'occupe de l'enterrement et, une fois encore, ne jouent pas leur rôle fondamental dans l'éducation de leur enfant. Les parents du XXIe siècle ont-ils totalement baissé les bras ?


Je crois que les parents du 21e siècle prêtent maintenant attention à cette question, probablement en raison de l'itération d'Internet et de la diffusion de l'information. Tout comme les parents dans ce film, ils comprennent l'existence du problème et veulent le corriger à leur manière, mais dans ce cas, ils choisissent à nouveau la mauvaise voie.


Vous abordez la question de la pression des pairs. Pensez-vous que la pression des pairs est vitale dès le plus jeune âge ?  


Oui, je pense que cela fait partie de la nature humaine. Cela se produit même à l'état sauvage, et je pense que l'éducation et la civilisation humaines sont au cœur de la résistance aux instincts naturels néfastes.


Vous avez déjà une filmographie impressionnante à votre actif. Avez-vous des projets à venir dont vous aimeriez nous faire part ?


Je travaille actuellement dans un studio de production cinématographique en tant que productrice. Nous sommes un groupe de professionnels et avons de l'expérience dans la production de publicités, de clips musicaux et de courts métrages. Nous souhaitons apporter notre fantaisie dans le monde réel. Nous invitons les cinéastes à nous contacter pour réaliser de grands projets ensemble.







BIO

XIANGWU XIE




Xiangwu Xie est productrice de films et artiste biculturelle passionnée par la narration. Elle a acquis de l'expérience dans différents secteurs, et son travail s’étend du théâtre à la réalisation de films. Xiangwu Xie est diplômée (licence) en arts du spectacle du conservatoire de musique de Shenyang, dans le Liaoning, en Chine. Passionnée par la réalisation de films, elle s’est inscrite au Savannah College of Art and Design (SCAD) d'Atlanta (États-Unis) pour obtenir une maîtrise en cinéma et télévision. Son expérience d'actrice lui confère une vision précise qui lui permet d’optimiser la direction d’acteurs. Ces dernières années, elle a réalisé et produit des dizaines de courts métrages, de publicités et de clips musicaux.


En tant que productrice, le film intitulé « Wings » qu'elle a produit récemment a été nominé au Cannes World Film Festival, puis il a été sélectionné en finale du Festival international du film de Rhode Island organisé par Flicker, au Festival du film de NewFilmmakers NY et aux Student Los Angeles Film Awards.


Filmographie :


Wings (court métrage) – Productrice (2021)

Remorse (court métrage) – Metteuse en scène (2021)

How Are You (court métrage) - Metteuse en scène (2020)

Rocketeer (court métrage) - Productrice (2019)

Fade (court métrage) - Producer, Metteuse en scène (2019)

Dinner (court métrage) - Producer, Metteuse en scène (2019)

See you (court métrage) - Producer, Metteuse en scène (2019)

The Note (court métrage) - Producer, Metteuse en scène (2019)

SCAD Safe Ride (film publicitaire) - Productrice (2019)

Terre D'Hermes (film publicitaire) - Metteuse en scène (2019)

Under My Feet (video musicale) - Productrice, Metteuse en scène (2019)





ITW: Isabelle Rouault-Röhlich

Mots-clés :

9 vues

コメント


コメント機能がオフになっています。
bottom of page